La Liberté

Un rétropédalage dur à avaler

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Pour Lucien Dénervaud (à gauche) et les joueurs du FC Bulle, les joies d’un entraînement sans mesures sanitaires n’auront duré qu’un soir. Alain Wicht
Pour Lucien Dénervaud (à gauche) et les joueurs du FC Bulle, les joies d’un entraînement sans mesures sanitaires n’auront duré qu’un soir. Alain Wicht
Partager cet article sur:
05.03.2021

La 1re ligue et le FC Bulle sont à nouveau privés d’entraînements avec contact

Pascal Dupasquier

Football » Mercredi soir, les joueurs du FC Bulle rechaussaient leurs crampons sur le deuxième terrain du FC La Tour/Le Pâquier. Sous la houlette de leur coach Lucien Dénervaud, ils savouraient leur premier entraînement en présentiel depuis le 28 octobre et l’arrêt du football amateur. Au menu, beaucoup de joie, de sourires, de plaisir à taper dans le ballon sans distanciation sociale ni contrainte sanitaire. Un bonheur lié au tout nouveau statut attribué (le 1er mars) par Swiss Olympic à la Première ligue: celui de ligue semi-professionnelle.

Un bonheur éphémère. Hier matin, via un groupe d’experts spécialement mandatés, Swiss Olympic faisait machine arrière en retirant la 1re ligue classique de la liste des ligues semi-professionnelles. Une décision lourde de conséquences pour la 4e division du pays, laquelle se retrouve &ag

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00