La Liberté

Albisetti arrête sa carrière, Monnard sur la touche

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Partager cet article sur:
27.04.2021

Judo » Après une année 2020 pourrie par des douleurs au dos, l’ambitieux combattant du JC Attalens a écouté son médecin.

Un corset porté durant trois mois, des piqûres de cortisone à gogo, des séances chez le magnétiseur: Maxime Albisetti a tout essayé pour soigner un dos en compote. «En 2016, on m’avait diagnostiqué une double fracture de fatigue de la cinquième vertèbre lombaire mal recalcifiée. Au début de l’année passée, les douleurs ont commencé à réapparaître. Après avoir pu reprendre le judo à fond pendant deux mois, j’ai constaté que mon dos ne résistait plus à une grosse charge d’entraînement. Je suis retourné chez mon médecin qui m’a conseillé d’arrêter. Je l’ai écouté.»

Ce n’est pas de gaieté de cœur que le pensionnaire du JC Attalens a pris la décision de quitter le judo de compétition, comme l’a relevé La Gruyère samedi passé. «Mais j’ai eu le temps de m’y préparer, notamment avec mon psychologue du sport, explique le Vaudois. En mettant le judo entre pare

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00