La Liberté

Tout réapprendre ou presque

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Nicole Eiholzer avait eu peu de temps de jeu depuis le début de la saison; cela va changer jusqu’aux play-off. Corinne Aeberhard-archives
Nicole Eiholzer avait eu peu de temps de jeu depuis le début de la saison; cela va changer jusqu’aux play-off. Corinne Aeberhard-archives
Partager cet article sur:
16.01.2021

Après plusieurs titres européens en beachvolley, Nicole Eiholzer a fait le pari de revenir en salle

Patrick Biolley

Volleyball » Elle n’est pas la Power Cat qui est la plus en vue et pour cause: Nicole Eiholzer était jusqu’à présent la doublure de la topscoreuse Trine Kjelstrup. La Danoise s’étant blessée durant la pause hivernale, c’est à la Zougoise de 25 ans qu’incombe la lourde tâche du poste de diagonale jusqu’au début des play-off à la mi-février. Dimanche dernier, lors de la défaite 3-1 à Cheseaux, Nicole Eiholzer avait été créditée d’une «bonne performance», de la voix même de son entraîneur. Une prestation à rééditer ce week-end, avec une mise en jambes ce soir en championnat dans le Jura face à Franches-Montagnes et, surtout, le premier tour de la Coupe de Suisse demain contre Sm’Aesch au Leimacker (16 h 30).

«Je ne pense pas qu’il y aura un stress su

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00