La Liberté

Alerte à la bombe à la RTS

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Partager cet article sur:
21.01.2021

Investiture de Joe Biden » Le climat de violence lié à la fin de la présidence Trump aux Etats-Unis se propage-t-il jusqu’en Suisse romande? Vers 17 h 10 hier, alors que le rédacteur en chef adjoint Pierre-Olivier Volet commentait l’investiture de Joe Biden à Washington, les haut-parleurs de la tour de la RTS ont soudainement parasité les micros du direct. Alors que les images continuaient à défiler, le journaliste a quitté l’antenne durant près de vingt minutes pour «raisons de sécurité».

Un individu s’est en effet présenté à la réception de la tour, située au quai Ernest-Ansermet à Genève, en prétendant avoir déposé une bombe dans les bâtiments de l’Université de Genève, à quelques centaines de mètres des locaux de la RTS.

L’homme a été interpellé par la police et son sac à dos a été détruit préventivement. Environ 200 personnes ont été évacuées des bâtiments d’Unimail.

Par mesure de sécurité, de nombreux collaborateurs du service public ont aussi quitté leurs

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00