La Liberté

Au Säntis, le laser détourne la foudre

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Au Säntis, le laser détourne la foudre
Au Säntis, le laser détourne la foudre
Partager cet article sur:
30.07.2021

Un consortium constitué autour de physiciens de l’Université de Genève veut révolutionner le paratonnerre

Ariane Gigon, Zurich

Energie » Le coup de foudre, qui n’en rêve pas? Mais certaines personnes s’intéressent à lui surtout pour éviter les dégâts matériels qu’il engendre: c’est le cas du physicien Jean-Pierre Wolf, de l’Université de Genève, qui teste actuellement un paratonnerre laser au sommet du Säntis, entre le canton de Saint-Gall et les deux Appenzell, à 2500 mètres d’altitude.

Nommé Laser Lightning Rod, le projet est mené conjointement par l’Université de Genève, l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne, le Laboratoire d’optique appliquée de l’Ecole polytechnique de Paris et l’entreprise allemande Trumpf, qui a développé le laser utilisé. Les orages récents ont permis au projet de démarrer. Explications.

Quel est le

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00