La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Budget de l'armée: «l'Ukraine montre que nous n’avions pas tort»

Un centaine de chars devraient être modernisés. © Keystone
Un centaine de chars devraient être modernisés. © Keystone

Xavier Lambiel

Publié le 05.05.2022

Temps de lecture estimé : 3 minutes

Partager cet article sur:

Armée » Chef de la Planification de l’armée et suppléant du chef d’État-major, le brigadier Benedikt Roos défend sa politique d’investissements.

Lundi, le parlement se prononcera sur une augmentation du budget de la défense. Tout indique que le Conseil national acceptera cette proposition estimée à deux milliards de francs.

Selon plusieurs politiciens de gauche, vous ne savez pas quoi faire de deux milliards de plus…

Benedikt Roos: Ce n’est pas vrai! Nous avons un plan. Nos priorités, ce sont les avions, la défense antiaérienne à longue portée et la cyberdéfense. Si nous disposons de plus d’argent, nous pourrons avancer plus vite. Si ce n’est pas le cas, nous respecterons notre planification. Mais nous ne

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11