La Liberté

Les élus veulent garder le F-5

Publié le 06.07.2022

Temps de lecture estimé : 1 minute

Partager cet article sur:

Patrouille suisse » La mise hors-service des F-5 Tiger voulue par le Conseil fédéral est prématurée. La commission de la politique de sécurité du National s’y oppose. Elle veut aussi attendre deux rapports pour donner son feu vert définitif à l’achat des F35-A.

Par 22 voix contre 3, la commission est entrée en matière sur l’achat des nouveaux avions de combat F-35A, ont indiqué hier les services du parlement. Le F-35A américain est le bon avion pour la Suisse, estime la commission. Il a obtenu la meilleure note lors de l’évaluation.

Mais la commission veut d’abord prendre connaissance des rapports du Contrôle fédéral des finances et de la commission de gestion du National sur la procédure d’évaluation de l’avion et sur la gestion des risques. Ce devrait être chose faite en août et septembre.

Sur les F-5 Tiger, avions de la Patrouille suisse, la commission du National rejoint la courte majorité du Conseil des Etats. Ces avions ne doivent pas encore être mis hors-service, comme le demande le Conseil fédéral. Il faut attendre qu’une escadrille de F-35A soit opérationnelle, a estimé par 16 voix contre 8 la commission. Le F-5 est en mesure de remplir des tâches d’entraînement. ATS

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11