La Liberté

La Suisse veut 100'000 vaccins contre la variole

100'000 doses de vaccins contre la variole du singe © Keystone
100'000 doses de vaccins contre la variole du singe © Keystone
Alerte Info © Keystone
Alerte Info © Keystone
La Suisse devrait acheter 40'000 doses de vaccin contre la variole du singe. L'armée prévoit un achat supplémentaire de 60'000 doses afin de constituer un stock de vaccin de troisième génération contre la variole, traitée par le même vaccin (archives). © KEYSTONE/DPA/PAUL ZINKEN
La Suisse devrait acheter 40'000 doses de vaccin contre la variole du singe. L'armée prévoit un achat supplémentaire de 60'000 doses afin de constituer un stock de vaccin de troisième génération contre la variole, traitée par le même vaccin (archives). © KEYSTONE/DPA/PAUL ZINKEN
La Suisse devrait acheter 40'000 doses de vaccin contre la variole du singe. L'armée prévoit un achat supplémentaire de 60'000 doses afin de constituer un stock de vaccin de troisième génération contre la variole, traitée par le même vaccin (archives). © KEYSTONE/DPA/PAUL ZINKEN
La Suisse devrait acheter 40'000 doses de vaccin contre la variole du singe. L'armée prévoit un achat supplémentaire de 60'000 doses afin de constituer un stock de vaccin de troisième génération contre la variole, traitée par le même vaccin (archives). © KEYSTONE/DPA/PAUL ZINKEN


Publié le 24.08.2022
Partager cet article sur:


La Confédération devrait acquérir 100'000 doses de vaccins contre la variole, dont 40'000 pour lutter contre la variole du singe. Le Conseil fédéral a aussi décidé mercredi d'acheter 500 unités d'un médicament contre la maladie.

"Nous avons pris la situation au sérieux très tôt, a dit le ministre de la santé Alain Berset à la RTS. Mais cela a été très complexe". L'Union européenne a par exemple écarté la Suisse d'une démarche collective pour se procurer des vaccins, a-t-il relevé.

Le conseiller fédéral ne sait pas quand le premier vaccin pourra être administré: "il n'est pas encore autorisé en Suisse et doit encore être acheté". "Une seule entreprise produit ce médicament et la demande internationale est énorme", a-t-il souligné.

Il se dit très heureux de la décision prise mercredi par le Conseil fédéral. Tout en relevant la difficulté de la situation pour les personnes confrontées à la maladie ou en attente d'un vaccin.

Plus de 400 cas

Plus de 400 cas de variole du singe ont été enregistrés en Suisse, principalement dans les cantons de Vaud, de Genève et de Zurich. Selon les estimations du gouvernement, environ 20'000 personnes seraient intéressées par le vaccin.

La vaccination est recommandée aux personnes ayant eu des contacts avec des personnes malades. Le but est d’interrompre les chaînes de transmission et de protéger également les enfants, les femmes enceintes et toute autre personne à risque.

Les hommes ayant des rapports sexuels avec d’autres hommes, les personnes transgenres changeant régulièrement de partenaires sexuels et les personnes exposées au virus de la variole du singe pour des raisons professionnelles peuvent également se faire vacciner à titre préventif.

Swissmedic n'a pour l'instant pas autorisé ces produits. Leur utilisation est fondamentalement possible, mais elle nécessite de bien informer les personnes qui se font administrer ces produits.

Coût: 8,6 millions de francs

L'Office fédéral de la santé publique prévoit d'acquérir le vaccin de Bavarian Nordic et le médicament antiviral tecovirimat du fabricant SIGA. Les doses seront achetées de manière centralisée, car les entreprises ne fournissent actuellement que les Etats. Les doses seront distribuées aux cantons par la Pharmacie de l'armée.

Les coûts sont estimés à 8,6 millions de francs. Ils seront pris en charge par le Département fédéral de l'intérieur jusqu'à ce que les conditions pour un remboursement par l'assurance obligatoire soient mises en place.

En plus des doses pour lutter contre la variole du singe, l'armée achètera 60'000 doses du vaccin et 500 unités du médicament afin de reconstituer les stocks avec des vaccins de troisième génération, que la Suisse ne possède pas actuellement. Elles permettront de faire face à une épidémie de variole (variola major) puisque les vaccins sont identiques.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11