La Liberté

09.11.2021

Le Valais soutient le retour des jeunes dans les milieux culturels

Partager cet article sur:
09.11.2021

Le Valais veut aider les institutions culturelles à reconquérir le public qui peine à revenir après les fermetures provoquées par la pandémie. Un premier jalon, annoncé ce mardi, vise les jeunes ayant eu 18 ans en 2021. D'autres mesures seront annoncées au printemps.

Le retour du public est freiné pour diverses raisons comme l'obligation du certificat Covid, la peur d'une contamination, ou encore un budget limité, constate d'entrée Hélène Joye-Cagnard cheffe de la section de l'encouragement des activités culturelles en conférence de presse. Pour soutenir ce retour, l'Etat du Valais a décidé, pour commencer, d'offrir à celles et ceux qui fêtent leurs 18 ans en 2021 un AG culturel.

Cette mesure "nous permet de toucher rapidement et facilement un grand nombre de jeunes et d'institutions culturelles du canton" de manière à encourager les premiers et soutenir les seconds, détaille Hélène Joye-Cagnard. En effet, pour chaque entrée effectuée avec un AG culturel, l’association AG culturel | Kultur-GA qui gère l'abonnement rembourse le lieu partenaire.

Environ 3300 jeunes recevront ainsi ce sésame lors de la promotion civique organisée par leur commune. Cet abonnement, qui existe depuis 2012 et qui coûte 100 francs, donne accès aux moins de 26 ans à plus de 80 institutions culturelles dans le canton et à un total de plus de 230 lieux partenaires - soit environ 3000 événements comme des expositions, festivals, ciné-club, concerts ou autres arts de la scène - étalés sur les cantons du Valais, de Fribourg, de Neuchâtel, du Jura et de Berne (partie francophone et Ville).

Travail de visibilisation

Dans une année normale, environ 400 jeunes utilisent ce pass. Le canton du Valais ne se fixe pas d'objectifs chiffrés mais espère que celles et ceux qui reçoivent ce sésame, l'activeront et en profiteront. Une évaluation de "cette sorte d'action pilote" sera menée par la suite pour savoir si cette mesure cantonale doit être réitérée et connaître son impact sur la fréquentation, voire la possible fidélisation, relève aussi Hélène Joye-Cagnard.

L'initiative cantonale sera accompagnée d'un travail de visibilisation de l'abonnement, explique le conseiller d'Etat en charge de la culture Mathias Reynard. Le coût total de l'opération est estimé à 400'000 francs. Le canton du Valais est le premier à lancer cette campagne. "Nous espérons qu'elle en inspirera d'autres", ajoute Mathias Reynard. Il affirme en tout cas être en contact régulier avec ses homologues des cantons romands.

Ce soutien s'inscrit aussi dans une discussion plus large de promotion de la culture, souligne-t-il encore. D'autres mesures devraient ainsi suivre pour le reste de la population au printemps, promet le conseiller d'Etat qui esquisse la possibilité de créer "une sorte de MagicPass culturel".

Institutions et jeunes saluent

Lorenzo Malaguerra, directeur du Théâtre du Crochetan et l'un des membres fondateurs de l'AG culturel, observe qu'actuellement, dans une salle de 600 personnes au Crochetan, une quarantaine possède cet abonnement. "Ce sont des spectatrices et spectateurs que nous n'avions pas avant", insiste-t-il.

Pour lui, ce coup de projecteur va avoir un impact tant sur l'achat du sésame que sur les institutions. Dans la Ville de Berne, qui vient de rejoindre le pass et qui a beaucoup communiqué à ce sujet, l'abonnement "fonctionne du tonnerre", illustre-t-il.

"Cet abonnement motive à tester des spectacles vers lesquels on ne se serait pas forcément tournés", abonde aussi Flavie Tapparel, 19 ans et Jérémy Imbach, 20 ans, membres de Culture League, un projet qui laisse aux jeunes le soin de diffuser via les réseaux sociaux, auprès de leurs pairs, des interviews d'artistes, des bouts de concerts ou encore leurs visites.

Tous deux parlent d'une forme de liberté et de spontanéité à pouvoir se rendre par exemple dans un théâtre sans savoir dans le détail, ce qui est au programme. Un moyen de découvrir de nouveaux horizons.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00