La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Micarna: un modèle non durable

Antoinette Aurélie Klingshirn, Fribourg

Publié le 08.11.2023

Temps de lecture estimé : 1 minute

Micarna construit un nouvel abattoir de volailles à Saint-Aubin. «Plus durable», affirme le responsable du projet dans La Liberté du 25 octobre! Nous sommes d’accord sur ceci: la demande de viande de volaille augmente et l’engraissement permet aux producteurs de gagner davantage. Il est vrai que la production de viande de volaille émet moins de gaz à effet de serre que celle des bovins. Le nouvel abattoir serait plus économe en énergie et en eau que l’ancien, de plus de soixante ans. La méthode d’étourdissement plus respectueuse des animaux, etc. Tout va bien? Pas du tout!

Ces «améliorations» ne sont rien d’autre qu’une évidence. Qui investirait plus de 200 millions de francs dans une technologie obsolète? Le problème: Migros maintient un modèle de production, donc de consommation, dans la logique d’él

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • L’abandon du carnet du lait

    Mme Viola Amherd, porte-parole de M. Süssli, chef de l’état-major de notre armée, nous informe que ce dernier a des doutes sur son potentiel défensif (La...
  • Le libre marché impose les prix et nuit à l’agriculture

    Pour que les paysans redeviennent les acteurs de la politique agricole, comme le demande l’anthropologue Jérémie Forney (LL du 1.2), il faudrait qu’ils aient...
  • Un bel exemple d’aberration

    Merci aux députés fribourgeois Charly Cotting et Pierre-André Grandgirard pour leur question au Gouvernement fribourgeois au sujet des pistes cyclables et leur...
  • Prix et marges à rééquilibrer

    Le monde agricole de France et d’Allemagne a réagi aux exigences excessives de l’administration. Les paysans suisses ont suivi ce mouvement par l’action de...
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11