La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Les Egyptiens rêvaient d’éternité

Le Musée Bible + Orient, à Fribourg, publie le catalogue de sa collection égyptienne. Un trésor méconnu.

Fragment de cartonnage de momie de la XXIIe dynastie (945 à 715 av. J.-C.), avec la vache Hathor devant un champ de papyrus. © Fondation Bible+Orient, Fribourg
Fragment de cartonnage de momie de la XXIIe dynastie (945 à 715 av. J.-C.), avec la vache Hathor devant un champ de papyrus. © Fondation Bible+Orient, Fribourg

Pascal Fleury

Publié le 17.11.2023

Temps de lecture estimé : 8 minutes

Antiquité » Les vestiges de l’Egypte des pharaons font souvent référence à la mort: tombeaux décorés, momies protégées dans de somptueux sarcophages, pyramides mystérieuses, temples grandioses. La collection égyptienne du Musée Bible + Orient, à Fribourg, fait aussi la part belle à la sphère religieuse et au monde funéraire. Mais elle renvoie aussi au monde des vivants, avec son iconographie royale, ses pratiques magiques et médicales, son souci de fécondité. A l’occasion de la sortie du catalogue de la collection muséale1, l’égyptologue Cathie Spieser, curatrice et chargée de cours à l’Université de Fribourg avec le soutien de la Fondation Gandur pour l’art, évoque cet «art qu’avaient les Egyptiens de repousser les limites de la mort». Entretien.

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11