La Liberté

Goût et couleurs dans les assiettes

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Goût et couleurs dans les assiettes
Goût et couleurs dans les assiettes
Goût et couleurs dans les assiettes
Goût et couleurs dans les assiettes
Goût et couleurs dans les assiettes
Goût et couleurs dans les assiettes
Partager cet article sur:
24.11.2020

Les aliments fermentés ont été une condition de la survie de l’espèce humaine. Ils reviennent à la mode

Elisabeth Haas

Cuisine » Comment se fait-il qu’on ait pris l’habitude de laver la choucroute, la plupart du temps trop salée et trop acide? Mais la choucroute n’a pas besoin d’être lavée, rappelle Marie-Claire Frédéric, «revivaliste» de la fermentation. Pour qui la fait maison, pour qui lui laisse le temps de fermenter sans forcer le processus, le chou suri est même délicieux sans être cuit. A vrai dire, toute l’histoire de l’humanité est marquée par les aliments fermentés. La fermentation a été une condition de survie pour nos ancêtres. Aujourd’hui, à l’heure du tout aseptisé et de l’industrialisation de notre nourriture, retrouver le goût acidulé de la fermentation n’a que des avantages: parce que les aliments ainsi préparés ont un grand intérêt gustatif et sont bons pour

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00