La Liberté

Ce centenaire doit quitter l’école

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Le CO veut faire passer des canalisations sur la zone vitale du chêne, soit un rayon de 14 mètres autour de son tronc. © Charly Rappo
Le CO veut faire passer des canalisations sur la zone vitale du chêne, soit un rayon de 14 mètres autour de son tronc. © Charly Rappo
Partager cet article sur:
19.11.2020

Un chêne gêne les travaux du Cycle d’orientation de la Glâne. Pro Natura s’oppose à son abattage

Charles Grandjean

Romont » Un chêne romontois enraciné sur la parcelle du Cycle d’orientation de la Glâne (CO) est actuellement en sursis. Le préfet de la Sarine doit sceller son sort: l’abattre ou le sauver. Préfet de la Glâne, Willy Schorderet a dû se récuser, car il préside l’association du CO de la Glâne qui envisage de couper ce vénérable feuillu. L’établissement veut en effet faire passer des canalisations sur sa zone vitale, soit un rayon de 14 mètres autour de son tronc, dont la circonférence atteint 3,60 mètres. Sauf que Pro Natura s’est opposé durant l’été à l’octroi par la commune d’une dérogation aux mesures de protection des boisements qui permettrait son abattage.

Projet de contournement

Dans sa motivation, l’association de protection de l’environnement souligne l&rsqu

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00