La Liberté

Fribourgeois en vadrouille à Berne

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
A Berne, les restaurants doivent fermer à 23 h. De nombreux Fribourgeois s’étant rendus à la capitale ce samedi estiment que l’atmosphère y est plus détendue que dans notre canton. Ici, le restaurant Altes Tramdepot. © Lib/Charly Rappo
A Berne, les restaurants doivent fermer à 23 h. De nombreux Fribourgeois s’étant rendus à la capitale ce samedi estiment que l’atmosphère y est plus détendue que dans notre canton. Ici, le restaurant Altes Tramdepot. © Lib/Charly Rappo
Partager cet article sur:
15.11.2020

Comme les restaurants bernois restent ouverts, de nombreux Fribourgeois s’y rendent. Reportage

Lise-Marie Piller

Gastronomie » «Des Fribourgeois? Oui, ces temps nous avons environ 30% de Welsch en plus. En voilà juste là», s’exclame ce samedi matin Marco Maeder, patron du restaurant Altes Tramdepot, à Berne, en référence aux Romands. Il désigne une famille sirotant un verre dans son établissement, situé en face du célèbre parc aux ours.

Alors que les restaurants fribourgeois ont dû fermer depuis près de deux semaines pour lutter contre la pandémie de Covid-19, de nombreux habitants vont simplement s’attabler à Berne. C’est la particularité du fédéralisme: chaque canton fait sa propre cuisine. «En ce moment à Berne, tous les bars, musées, casinos, piscine, cinémas et centre de sport sont fermés. Par contre, les restaurants et magasins sont ouverts», confi

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00