La Liberté

L’hôtellerie lance un cri d’alarme

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
A Fribourg, le Parc Hôtel a 71 chambres. Il affiche en ce moment un taux d’occupation de 1,47%. © Alain Wicht
A Fribourg, le Parc Hôtel a 71 chambres. Il affiche en ce moment un taux d’occupation de 1,47%. © Alain Wicht
Partager cet article sur:
12.11.2020

Les hôtels fribourgeois n’ont quasiment plus de clients. Et les perspectives sont sombres pour 2021

François Mauron

Economie » Le torchon brûle entre les hôteliers de la place et le canton. En substance, les premiers reprochent au second de ne pas mesurer la gravité du séisme que provoque la pandémie de Covid-19 dans leur domaine d’activité. «Nous courons au désastre, mais j’ai l’impression qu’il faudra des faillites pour que les politiques se réveillent. J’attends de l’Etat qu’il défende l’hôtellerie de ville», fait remarquer François Baumann. Membre du comité de l’Association fribourgeoise des hôteliers (AFH), ce dernier est à la tête de l’Hôtel Alpha et du Sauvage, à Fribourg, ainsi que de l’Auberge des 4 vents, à Granges-Paccot.

Controverse

Le feu a été mis aux poudres il y a deux semaines par un communiqué de l’AFH dans lequel l’hôtellerie

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00