La Liberté

Mieux gérer les textes en allemand

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Les décisions émanant de la Berne fédérale ont suscité parfois de l’incompréhension en terre vaudoise, pas toujours pour des questions de traduction. © Keystone-archives
Les décisions émanant de la Berne fédérale ont suscité parfois de l’incompréhension en terre vaudoise, pas toujours pour des questions de traduction. © Keystone-archives
Partager cet article sur:
07.05.2021

La pandémie a forcé de nombreux secteurs à passer à la gestion de crise, y compris la communication

raphaël besson

Traduction » La crise pandémique a montré les difficultés et l’importance de la communication. La Commission de gestion du Grand Conseil (Coges) vaudois relève ce point dans son chapitre consacré au Département de l’économie, de l’innovation et du sport (DEIS) de Philippe Leuba. Elle demande au Conseil d’Etat comment «fluidifier» les relations entre le Secrétariat d’Etat à l’économie (Seco) à Berne et l’administration cantonale. Des critiques que le département et le Seco relativisent.

Lors de la récente conférence de presse de la Commission de gestion consacrée à l’année 2020, les différents responsables de la surveillance de chaque département ont pris la parole, selon la tradition, pour mettre en exergue une observation qui oblige le gouvernement à répondre jusqu’à la fin du mois de mai.

Chargé du DEIS, le député et officier de carrière Denis Rubattel (udc) a pointé du doigt une des difficultés nées de la crise du Covid-19: la traduction et la bonne compréhension de

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00