La Liberté

Et de deux pour Démare

Arnaud Démare: «Aujourd’hui, j’ai pu lever les bras.» Keystone
Arnaud Démare: «Aujourd’hui, j’ai pu lever les bras.» Keystone
Partager cet article sur:
09.10.2020

Le Français a remporté son deuxième succès d’étape sur le Giro. Almeida reste leader

Cyclisme » Le Français Arnaud Démare (Groupama-FDJ) a remporté au sprint la sixième étape du Tour d’Italie entre Castrovillari et Matera (188 km). Le Portugais João Almeida (Deceuninck) reste leader. Démare (29 ans) a ainsi signé son deuxième succès dans ce Giro 2020. Le champion de France avait déjà gagné la quatrième étape. A Matera, il a dominé l’emballage final avec autorité, s’imposant nettement devant l’Australien Michael Matthews et l’Italien Fabio Felline.

«C’est magnifique!» s’est exclamé Démare, rayonnant après le troisième succès de sa carrière dans le Tour d’Italie. «Aujourd’hui, j’ai pu lever les bras», a ajouté le Picard, qui avait gagné d’extrême justesse mardi à Villafranca Tirrena, en Sicile.

Arnaud Démare a par ailleurs réfuté l’éventualité d’abandonner le Giro avant son terme pour s’en aller courir Paris-Roubaix le 25 octobre, jour de la fin de l’épreuve italienne. «J’irai au bout de ce Giro», a-t-il déclaré. «C’était un choix difficile entre le Giro et les classiques», a reconnu Démare, habitué à courir Paris-Roubaix ces dernières années.

Peter Sagan huitième

Cité parmi les favoris en raison du profil des derniers kilomètres censé favoriser les puncheurs, Peter Sagan n’a pas réussi à s’illustrer, ne terminant que 8e malgré le gros travail de son équipe. Le Slovaque reste sevré de victoire en 2020.

Dans cette étape de transition, une échappée a réuni quatre coureurs (Bais, Frapporti, Whelan, Zana) à qui le peloton a laissé jusqu’à près de neuf minutes d’avance. L’écart, maîtrisé par les hommes de Sagan, s’est réduit à 1 minute de demie à l’entrée des 30 derniers kilomètres. L’Australien James Whelan, dernier rescapé du quatuor, a insisté jusqu’à 14 km de l’arrivée. Dans le final contrarié par un fort vent de face, aucun coureur n’a pu passer à l’attaque.

Une petite frayeur

Almeida va donc passer une quatrième journée consécutive en rose. Le Portugais a connu une petite frayeur en chutant à une trentaine de kilomètres de l’arrivée, mais cela n’a pas porté à conséquence. Aujourd’hui, la septième étape mènera le peloton de Matera à Brindisi, sur 143 km. Les sprinters devraient encore se mettre en évidence sur un parcours majoritairement plat. ats

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00