La Liberté

Les coureurs du Giro haussent le ton

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Le maillot rose Wilco Kelderman n’a pas perdu le sourire malgré la pluie et le mouvement d’humeur du peloton. Keystone
Le maillot rose Wilco Kelderman n’a pas perdu le sourire malgré la pluie et le mouvement d’humeur du peloton. Keystone
Partager cet article sur:
24.10.2020

Le Tchèque Josef Cerny a dompté une 19e étape raccourcie et un peloton frondeur

Cyclisme » Le peloton du Tour d’Italie de mauvaise humeur: une manifestation des coureurs a entraîné une diminution drastique de la 19e étape, raccourcie de quelque 134 kilomètres et gagnée finalement par le Tchèque Josef Cerny, hier à Asti. La polémique s’est vite emparée du Giro et des plateaux des télévisions qui le retransmettent à la vue du désordre provoqué par le mouvement de protestation tardif. Mais celui-ci était étayé par la longueur prévue de l’étape – 258 kilomètres à deux jours de l’arrivée à Milan – et la fatigue des journées précédentes sans les heures de récupération nécessaires. Adam Hansen, l’Australien qui en est à son 29e grand tour, a résumé la situation: «Nous n’avons pas accept&ea

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00