La Liberté

Un petit à la table des grands

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Pour son entrée en lice aux Masters de Londres, Diego Schwartzman n'a pas fait le poids face à Novak Djokovic. © Keystone - archives
Pour son entrée en lice aux Masters de Londres, Diego Schwartzman n'a pas fait le poids face à Novak Djokovic. © Keystone - archives
Partager cet article sur:
16.11.2020

Le manque de taille n’est pas rédhibitoire. Engagé aux Masters, Diego Schwartzman en est la preuve

Pierre Salinas

Tennis » Selon les données de l’ATP, Diego – «El peque» (le petit en espagnol) – Schwartzman mesure 1 m 70, mais sans doute est-ce moins. A quoi bon chipoter? Neuvième mondial, l’Argentin né il y a 28 ans à Buenos Aires est le joueur le plus petit du top 100, club qui ne recense que neuf autres membres de moins de 1 m 80. Sa qualification pour les Masters de Londres, où il s’est incliné 6-3 6-2 devant Novak Djokovic hier, n’en est que plus réjouissante. Méritoire aussi.

.embed-container { position: relative; padding-bottom: 56.25%; height: 0; overflow: hidden; max-width: 100%; } .embed-container iframe, .embed-container object, .embed-container embed { position: absolute; top: 0; left: 0; width: 100%; height: 100%; }

Car qui ne possède pas les bras de levier infinis de l’Américain John Isner (2 m 08) ou la puissance naturelle de Stan Wawri

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00