La Liberté

Des Power Cats à deux visages

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Les Singinoises (ici Samantha Cash à gauche) ont eu toutes les peines du monde à passer la muraille adverse. Charles Ellena
Les Singinoises (ici Samantha Cash à gauche) ont eu toutes les peines du monde à passer la muraille adverse. Charles Ellena
Partager cet article sur:
19.11.2020

Guin a alterné le très bon et le plus mauvais lors de la victoire d’hier face à Cheseaux

Patrick Biolley

Volleyball » Docteur Guin et Mister Power Cats. Les Singinoises ont montré deux faces hier soir dont une qui n’a pas été belle à voir, même si la victoire est tombée du côté singinois (3-1). Le plus beau visage a été celui du premier set, quand tout leur a réussi. L’entame de match a néanmoins été manquée par la faute d’Inès Granvorka. L’ancienne capitaine, passée à Cheseaux cet été, a pris un malin plaisir à tout renvoyer. Une défense de fer qui a permis aux Vaudoises de mener 1-5 rapidement. Mais, parce qu’il y a souvent un «mais», le félin singinois est coriace et a sorti les griffes. C’est tout d’abord par Trine Kjelstrup, autrice de 28 points hier soir, qu’est venue la révolte. Une série de six services plus tard et Guin était pass&eac

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00