La Liberté

Trop de bruit et trop de lumière

Partager cet article sur:
03.03.2021

J’ai plusieurs fois campé dans les Préalpes, durant la pandémie. Des hauteurs, le spectacle est magnifique! Enfin presque. La pollution lumineuse est intense sur le Plateau suisse, notamment pour la portion fribourgeoise. Les villes et villages, les routes, les zones industrielles et artisanales, les stades de football sont autant de sources de lumière qui nuisent à l’obscurité nocturne de notre pays. Le halo lumineux est incroyablement intense partout.

La pollution sonore liée aux activités humaines est aussi ahurissante. Les axes routiers et les chantiers génèrent un bruit permanent dans le canton de Fribourg. Dans le milieu naturel, les promeneurs, vététistes, skieurs, le trafic des drones sont une source de bruit effrayante. Il n’existe plus de silence complet dans le canton de Fribourg et l’obscurité nocturne n’est plus qu’un lointain souvenir.

Les autorités politiques doivent prendre des mesures pour faire diminuer ces deux fléaux. Au niveau communal, des éclairages intelligents et l’extinction de l’éclairage public, mais surtout des luminaires publicitaires, durant certaines heures de la nuit, sont une option prioritaire.

Il est temps de légiférer plus fermement pour la gestion du bruit et de la lumière, et cela à tous les échelons. Les enceintes de musique portables n’ont rien à faire sur les bords de rivières, dans les forêts ou à la montagne. C’est aussi à nous tous de faire changer cela et vite.

David Humair, candidat

au Conseil communal, Cressier uni

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00