La Liberté

Ce qui va changer

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Partager cet article sur:
21.09.2021

A l’avenir, chacun sera un donneur d’organe présumé, alors qu’aujourd’hui, il faut en principe une carte de donneur.

Faute de déclaration dans un sens ou dans l’autre, les proches conserveront un droit de veto, dans le respect de la volonté de la personne décédée.

Dans le doute, le prélèvement sera autorisé, alors que les proches y renoncent le plus souvent aujourd’hui. PhC

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00