La Liberté

Les PME espèrent y échapper

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Parmi les PME, seules celles travaillant dans les domaines de l’or ou du diamant sont visées, selon l’Usam. Keystone
Parmi les PME, seules celles travaillant dans les domaines de l’or ou du diamant sont visées, selon l’Usam. Keystone
Les PME espèrent y échapper
Les PME espèrent y échapper
Partager cet article sur:
22.10.2020

La taille des sociétés visées par l’initiative «entreprises responsables» divise. Seulement les multinationales?

Philippe Boeglin

Economie » Pour l’instant, les Suisses sont favorables. Selon le premier sondage Tamedia, 57% de la population diraient «oui» à l’initiative pour les entreprises responsables, en votation le 29 novembre. Porté par des dizaines d’ONG, les partis de gauche et de nombreux politiciens bourgeois et entrepreneurs, ce texte veut que les sociétés suisses puissent être tenues responsables par les tribunaux suisses, au cas où elles ne respectent pas à l’étranger les droits humains et l’environnement. Dans le langage courant, l’initiative est appelée «pour des multinationales responsables».

Le texte ne s’adresse-t-il qu’à elles? Ou vise-t-il toutes les entreprises suisses, quelle que soit leur taille? Entre les deux camps, le débat est nourri. Les partisans soulignent que leur démarche ne concerne pas les petites et moyennes

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00