La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Loi sur la transplantation: La Suisse donne son consentement

La Confédération va passer au modèle du consentement présumé en matière de don d’organes

Le camp du oui a fêté la large approbation au changement de paradigme en matière de don d’organes. © Keystone
Le camp du oui a fêté la large approbation au changement de paradigme en matière de don d’organes. © Keystone
Loi sur la transplantation: La Suisse donne son consentement
Loi sur la transplantation: La Suisse donne son consentement

Philippe Castella

Publié le 16.05.2022

Temps de lecture estimé : 6 minutes

Partager cet article sur:

Santé » «C’est une bonne nouvelle pour toutes les personnes qui sont en attente d’un organe.» Le ministre de la Santé, Alain Berset, a salué en ces termes le résultat du vote sur la transplantation. Les Suisses ont accepté à une confortable majorité le passage au modèle du consentement présumé au sens large, avec 60,2% de oui.

Non dans quatre cantons

A noter tout de même que quatre cantons ont rejeté ce changement: les deux Appenzell, Schaffhouse et Schwytz. On observe aussi une forte disparité entre le vote romand et alémanique. Tous les cantons romands ont accepté la modification légale avec plus de 70% de oui, alors que les cantons alémaniques sont en moyenne une vingtaine de points plus bas.

La différence s’explique notamment par l’influence de l’ère linguistique, la France ayan

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11